// PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

 

« De l’animal à l’artefact : penser le vivant au-delà du divertissement. Cirque et scénographie interactive pour une polysémie des langages inter-espèces » 

Circus Sciences, Revue scientifique en ligne sur les arts du cirque, n°3 Cirque et nouveaux médias, C. Chatelet et A. de Morant Wallon Dir., pp. 85-100. En ligne

Partant du postulat que les dispositifs numériques sont un moyen de relier les êtres vivants plutôt que de les séparer, cet article présente des expériences dans lesquelles l’homme, l’animal et la machine interagissent. La multiplicité des formes sonores et visuelles produites au-delà du dressage laisse entrevoir un renouvellement de la présence animale dans le spectacle vivant.

 

Dray, C. et Warnery, P., 

« Le cirque au-delà du répertoire : explorations équestres et acrobatiques en bord de piste » 

Nouvelle Revue d’Esthétique, vol. 29, no. 1, 2022, pp. 83-91. En ligne

En s’appuyant sur leurs pratiques de recherche-création en art équestre et en acrobatie aérienne, les deux auteurs proposent une réflexion croisée sur le cirque. De l’entrainement à la représentation publique, cet article s’intéresse d’une part à la notion de répertoire technique qui provoque parfois souffrance et lassitude pour celui qui les pratique. Et d’autre part observe dans quelle mesure la démonstration de ce répertoire tend à normer les gestes et les attitudes des corps humains ou animaux. Au-delà du cirque, c’est en convoquant des notions transdisciplinaires que certains processus de création engendrent des formes qui les extirpent de toute classification et laissent entrevoir un renouvellement des esthétiques et des modes de pensée du corps en scène.

 

 

« L'ergonomie au cœur d'un processus de création inter-espèce : Penser la scénographie comme interface du travail animal » 

LaboReal, Le travail animal, 2022, 18 (1), pp.1-15.   En ligne

En rapprochant le terme d’ergonomie du travail à celui de scénographie, cet article développe l’idée que la conception d’outils numériques adaptés à une utilisation par les chevaux en scène leur permet de participer de manière active à la représentation théâtrale jusqu’à en produire des formes inédites. Nous développerons quelques dispositifs scénographiques et la manière dont celui-ci induit des modifications comportementales ou alors modifie le travail du cheval en scène dans un axe émancipateur.

 

 

« Circus Animals : Exploring the Work Relationship through Theatrical Co-production » EuropeNow : a journal of research & art, special issue : "Rethinking the Human in Multispecies World", novembre 2021. En ligne

À l'occasion d'un dossier thématique, cet article mêle les études théâtrales et la sociologie pour porter un regard sur le travail et la présence des animaux en spectacle soutenant le projet d'un devenir incarné et d'un travail vivant avec les animaux. Notre analyse développe des pistes de recherche et de création capables de réinventer des relations inter-espèces par le biais de la création théâtrale.

 

 

« Unveil inter-species relationships through an experimental practice of scenography » in Benessere Condiviso. L’empathia nella cura, Dir. Giuliana Gemelli et Maurizio Marinelli, Baskerville, Ed., 2022, pp. 249-257.

À l’ere de l’anthropocène, les sciences du vivant et les pratiques artistiques émergentes opèrent un décloisonnement des savoirs et nous invitent à reconsidérer la présence animale dans le processus de création. Par une pratique de la scénographie d’auteur, cet article présente les résultats de laboratoires de recherche dans lesquels le vivant et l’artefact communiquent et dévoilent par des langages polysémiques inédits et des modes de communication interespèces.  

 

 

 

« Cheval de spectacle et nouvelles technologies », Revue Pavillon n°10 : « Still alive l'animal vivant dans la création artistique, regards contemporains et contrepoints historiques », O. BREAUD et V. DESPRET (dir.), 2020, pp. 106-113.

Cet article expose les méthodologies de recherches scientifiques et artistiques capables de donner à voir des relations inter-espèces inédites. Au travers d’un processus de création qui considère le cheval comme un partenaire, la conception de dispositifs interactifs intègre les propositions aléatoires des animaux comme des éléments dramaturgiques à part entière. Par une pratique intermédiale de la scénographie, les modifications en temps réel de l’espace de la représentation permettent de produire des formes expressives du vivant.

 

 

« Du cheval exécutant au cheval actant. Réinventer les relations inter-espèces au travers d’une pratique artistique expérimentale. », Circus Sciences, Revue scientifique en ligne sur les arts du cirque, n°1, octobre 2020, pp. 45-52.

À l’ère de l’anthropocène, les sciences du vivant et les pratiques artistiques émergentes opèrent un décloisonnement des savoirs et des pratiques nous invitant à reconsidérer la présence des animaux dans la création. Cet article s’appuie sur les expérimentations conduites de 2015 à 2020 pour présenter une méthode hybride permettant de donner à voir des relations inter-espèces en scène.

 

 

 

« Le travail des animaux au cirque, un problème d’exploitation ou de mise en scène ? », écrit avec Jocelyne Porcher, Le cirque dans l'univers, n°278, septembre 2020, pp. 24-27. https://hal.inrae.fr/hal-02957478

Par un regard transversal, cet article initié par des questions d’actualité quant à la présence des animaux en spectacle propose certaines pistes de réflexion. Il s’agit d’une part de dresser un panorama des méthodes traditionnelles de dressage et les formes esthétiques qui en résultent. Et d’autre part, de mobiliser les recherches du laboratoire Animal’s Lab sur la question du travail animal pour déplacer la question éthique vers une éthique de la représentation. L’enjeu étant alors de transformer le travail des animaux vers des formes de coopération et de co-création inter-espèces.

 

 

« Et si le cheval habitait de nouveaux espaces ? », dans La scène circulaire aujourd’hui, Guy Freixe et Romain Fohr (dir.), L’Entretemps, 2015, pp. 143-145.

Au travers de cet article sont abordés les pistes de recherches théoriques qui permettraient au cheval de participer à l’élaboration d’une forme d’art vivant inédite. En considérant cet animal comme un partenaire et en l’invitant dans une pratique artistique, cette approche transdisciplinaire s’apparente à l’art expérimental. Les propositions de l’animal qui pourraient être considérées aléatoires liées aux technologies interactives lui permettent de participer à la création de l’œuvre.

 

 

// COMMUNICATIONS COLLOQUES //

« Interactives scenography for animals on stage at time of the anthropocene », Giuliana Gemelli (Dir.), Maurizio Marinelli (Coor.) Centro Studi e Casa Editrice Baskerville Bologna, Château Susans, 7 et 8 aout 2021.

« Technozoosemiotics. How two horses become artistic partners », colloque international Animal Performance Studies, La scena del non umano in una cornice antropologica e filosofica. Resp. Laura Budriesi, département Arts, université de Bologne, Bologne, 7 et 8 mai 2021.

« Donner à voir les relations inter-espèces », 5e semaine de Cirque, « Circus Arts et Sciences », organisé par RIRRA21, UPV-M3, Montpellier, 7-9 octobre 2020.

« Travail animal et innovations dans les arts du spectacle » séminaire en ligne « Travail animal, travail du vivant », Animal’s Lab, UMR Innovation, INRAE, CIRAD, SupAgro, avril 2020.

« Hibrides, quand deux chercheuses croisent leurs boîtes à outils », avec N. Guimbretière, 4e semaine de Cirque, « Le cirque des humains et des animaux au travail en spectacle », communication-performée en présence des chevaux au Théâtre La Vignette, UPV-M3, Montpellier, 2 mai 2019.

« Résultats de recherche sur le comportement de chevaux de spectacle dans un environnement numérique », 2e École doctorale d'été, « EticHum », ED58 et 60, UPV-M3, juin 2018.

« Cheval de spectacle et Nouvelles technologies », colloque « Still Alive, l’animal vivant dans la création artistique », organisé par l’ESAP dans le cadre du Monaco Danse Forum, resp., O. BREAUD et V. DESPRET, Théâtre des Variétés, Monaco, 11 et 12 décembre 2018.

« Dressage de cirque et de laboratoire, l'éthique au cœur d’une pratique artistique expérimentale » 1e École doctorale d’été « EthicHum penser l'éthique avec les humanités », ED58 et 60, UPV-M3, septembre 2017.

« Biosuit pour le cheval de spectacle, éthologie et espaces numériques vers une nouvelle forme d’art équestre », 85e congrès ACFAS « L'éthologie dans l'ère du big data, le suivi automatique du comportement animal », Université McGill, Montréal, 12 mai 2017.

« L’éthologie cognitive pour une nouvelle approche du cheval sur scène », 2e colloque international « Sciences cognitives et spectacle vivant », communication-performée en présence des chevaux organisé par RIRRA21 et EPSYLON, théâtre la Vignette, UPV-M3, Montpellier, 26-28 avril 2017.

« Cheval de spectacle et nouvelles technologies » 3e Semaine de cirque, « Le cirque du cinéma aux nouveaux médias », organisé par le RIRRA21, UPV-M3, Montpellier, 17-25 mars 2016.

« Les sciences cognitives pour une nouvelle approche du cheval sur scène », 1er colloque « Sciences cognitives et spectacle vivant : langage, émotion et communication », organisé conjointement par UPV- M3 et l’Université UGA Grenoble-Alpes, l’Hexagone, scène Nationale Arts Science, Grenoble, 3 et 4 mars 2016.

« Cheval 2.0, du partenaire artistique au dressage virtuel », colloque international « éthique et bioart », organisé par le CEC (Centre d'Éthique Contemporaine), Musée Fabre, Montpellier, 29 et 30 novembre 2016.

« Un cheval co-auteur de thèse ; du vivant au modèle théorique » colloque « Le doctorat recherche en création », organisé par le RESCAM (Réseau inter-universitaire d'Écoles doctorales Création, Arts et Médias), Maison de la recherche et de la valorisation, Toulouse, 13 et 14 octobre 2016.

« Hippo-néguentropie, ordre et désordre dans la galerie », colloque « Les utopies du musée : pour une mémoire dynamique », organisé par ESAP, Théâre des Variétés, Monaco, 17 et 18 décembre 2014.

« Et si le cheval habitait de nouveaux espaces ? » colloque « La Scène Circulaire : Comment scénographier un théâtre en rond ? » resp., G. Freixe et R. Fohr, pôle National Cirque Jules Verne, Amiens, 5-7 mai 2014.

 

// COMMUNICATIONS EN RECHERCHE CRÉATION //

« Quand le comportement animal fait œuvre : la scénographie comme vecteur de langages inter-espèces », invitée par Nathalie Petiteau (PU, UAvignon), séminaire Laboratoire Culture et Communication EA 7542, 20 juin 2022.

« Dispositifs interactifs et relations interespèces dans une pratique arts et sciences », présentation en ligne pour un séminaire organisé par Young Researchers Network in Circus Studies, invitée par Saskia Bellmann, (doctorante en Arts sous la direction de A. Fergombe « Scènes circassiennes et marionnettiques : un espace privilégié d'expérimentations et de recherches »), 6 mai 2021.

« L’animal dans le processus de création », séminaire « Cirque : histoire, imaginaires, pratiques » de P. Goudard (PU UPV-M3), Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, janvier 2021.

« Un cheval co-auteur de thèse ; du vivant au modèle théorique », ateliers « Recherches-Créations » organisé par le RIRRA21, UPV-M3, Montpellier, avril 2019.

« Méthodologies de recherche entre art et science pour le cheval de spectacle » présentation de travaux lors de la journée « Recherche équine en SHS », Haras National Uzès, février 2019.

« Hippo-néguentropie, cheval de spectacle et nouvelles technologies une nouvelle forme d’art équestre», avec J. Larralde, séminaire recherche-création, IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique), Paris, mai 2017.

« Cheval de spectacle et nouvelles technologies », rencontres professionnelles, tables rondes « contournements / détournements », organisé par HorsLesMurs au CIAM, Centre International des Arts en Mouvement, Aix en Provence, septembre 2015.