Charlene Dray

HIPPO-NÉGUENTROPIE

 

performances

 

liens web

  • Micha Vanony
  • Astrorama
  • Pavillon Bosio
  • ASTRORAMA                  résidence Février/ Mars 2015

    " HIPPO-COSMOS,  Z X Y"       Performance le 28 mars 2015, 19h30

    Conception et mise en scène: Charlene Dray
    Création sonore : Micha Vanony
    Création chorégraphique et performance : Gaétan Morlotti

    En collaboration avec Jean Louis Heudier, fondateur de l’Astrorama.

    Les chevaux: Listan et Luzio

    Avec le soutien de l'Astrorama de l'École Supérieure d'Arts Plastiques de la ville de Monaco et du Monaco Project for the Arts.

    Comme mon cheval, ‘’le spectacle du ciel échappe à nos prises, à notre volonté de maîtrise et de domination […] Cependant, l’observation attentive et suivie du ciel —et du cheval — révèle quelques surprises. Dans ce spectacle inlassablement et calmement répété viennent se glisser quelques irrégularités. Les rythmes sont parfois modifiés par des phénomènes inattendus.’’1

    J'ai proposé à Jean Louis Heudier (fondateur de l’Astrorama) de réfléchir ensemble à des liens entre cheval et astronomie dans le centre d'observation du ciel qu'il a lui-meme fondé: l'Astrorama. Pour ce temps de recherche, j'ai proposé à Gaétan Morlotti (chorégraphe, danseur aux Ballets de Monte-Carlo), de continuer à travailler avec mon cheval pour ce projet.
    Pour cette résidence, j’ai aussi sollicité Micha Vanony qui est musicien. Il connaît bien mon processus de travail et a choisi de l’adapter à la création sonore. Il compose  une musique fixe qui pose le décor ; l’environnement. Les situations, il les joue en direct en fonction des impulsions données par le cheval et des échanges danseur/cheval toujours inattendus.

    Lors de nos discussions, Jean-Louis Heudier m’a expliqué qu’après les avoir observées, l’homme s’est approprié les étoiles. Il les a rassemblées en constellations. L’une d’entre elles, Cassiopée, raconte l’histoire de Persée qui vient au secours de la belle Andromède. Avec la tête de Méduse, il combat Cétus, le monstre marin envoyé par Poséidon. Aidés de Pégase, — le cheval ailé, cheval des Muses qui représente l'imagination et l'inspiration créatrice sublimées— ils rejoignent les cieux.  Dans le ciel, la scène est complète. 

    Mon processus de travail ne tend pas à mettre en scène une histoire comme au théâtre, il permet de générer des évènements, une scénarisation de l’expérience voire une dramaturgie. On pourrait parler d’écriture dramatique avec la programmation, ou encore d’une écriture anticipatoire des comportements et des relations.  

    En m’appuyant sur la mythologie, je m’inspire d‘images telles que la pétrification de Méduse ou encore la montée au ciel de Persée et d’Andromède. Dans l’espace et le temps, le mythe se produit sur différents plans ( X, Y, Z). Ces trois plans —éléments— n’ayant pas les mêmes effets gravitationnels, ils ont une influence sur l’environnement, les mouvements et les trajectoires. Lors de ces situations, il y a des rencontres —prévues ou pas— entre le cheval, le danseur, la musique, le ciel et les spectateurs.

     

    1 Jean-Louis Heudier, L’Homme et les étoiles, le livre du ciel. Ed. Burillier, 2006.